Rap de village

Rap de village 1

Ce que reflète vos mots sur l’idée

que je me fais de moi

(parce que moi je m’occupe pas de ta têteu c’est de la merde)

Mi-chaud mi cuit pas cru

Soleil quoi

Bémol si, voire du vent

Ce qu’on a dit de moi

Bon et des fosses promises

Alors je me terre

S.a.s. peuh

Tout est infâme

Il ne s’agit pas de douter du théorème

Mais c’est des maths de la philo on se branle ou on baise

Seulement le courage pas la témérité

Dans chaque être il y quelque chose de bien disons bien? Non.

Remarquable ça fait remarque

D’infâme. Moi je ne crois pas à ce théorème appliqué partout à n’importe quel titre.

Je pense que c’est con de tout mêler mais au moins comme ça je sais que je n’aurai rien dit de nouveau non plus.

Sales connards, sales poiscailles – tout le ban et les échancrures.

Mais il s’agit de vivre ensembles entre trous du culs disons-le clairement

Tout le monde a un cul, mais il y a des profiteurs

L’argent, les titres, l’honneur, le pouvoir, le métier font l’homme. Pas moi.

Les morts sont inclus dans le tarif.

Non on est pas de la merde on est en train de détruire la planète. Les animaux sont bons les légumes mais trophée c’est trop mange un ministre. C’est plus sain.

Vous pouvez mettre des cœurs dessus en parlez autour de vous.

Similar Posts:

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.